Langues

  • English
  • Deutsch
  • Português

WWOOF Histoire

Comment tout a commence

L’acronyme WWOOF signifiait initialement Working Weekends on Organic Farms, ce qui peut se traduire en français par « week-ends de travail dans des fermes biologiques ». L’association fut fondée en Angleterre à l’automne 1971, lorsque Sue Coppard, une secrétaire londonienne, se rendit compte qu’il était nécessaire de permettre aux citadins qui n’avaient pas la possibilité de vivre à la campagne, mais qui souhaitaient soutenir le mouvement biologique, de le faire.

A titre d’essai, elle organisa un week-end de travail pour quatre personnes dans l’exploitation biodynamique de l’institut Emerson, dans le Sussex, par l’intermédiaire de l’organisation caritative Soil Association. Rapidement, beaucoup d’autres exploitants et petits cultivateurs biologiques voulurent accueillir des personnes souhaitant travailler en ces termes (des WWOOFeurs).

Evolution

Lorsqu’une demande est apparue pour des séjours plus longs, le nom de l’association est devenu WILLING WORKERS ON ORGANIC FARMS (travailleurs bénévoles dans des fermes biologiques). Depuis, au vu de l’ampleur mondiale du mouvement et de la confusion que le mot work créait avec les travailleurs migrants, la signification de l’acronyme WWOOF fut modifiée en WORLD WIDE OPPORTUNITIES on ORGANIC FARMS (possibilités dans les fermes biologiques du monde entier).

WWOOF Royaume-Uni s’est rapidement développé et l’organisation s’est adaptée afin de pouvoir satisfaire les besoins des WWOOFeurs et des hôtes dans le monde entier. Il existe à présent des organisations WWOOF autonomes dans de nombreux pays. Les hôtes se trouvant dans des pays n’ayant pas leur propre association sont repris dans WWOOF Independents.

Il est aujourd’hui reconnu que WWOOF contribue de façon importante à une planète écologique, du fait que l’organisation met de plus en plus de gens directement en relation avec des cultivateurs adeptes de la permaculture et du bio. Ce contact se fait aussi bien au niveau de l’organisation qu’au travers d’autres organismes qui tentent d’influencer les politiques et la demande des consommateurs, ainsi que de construire un monde plus autosuffisant, biologique et connecté.

Avenir

WWOOF continue de se développer et l’expression « faire du WWOOFing » a naturellement fait son entrée dans le langage courant. 

Les WWOOFeurs ont consacré des milliers d’heures à aider des producteurs bio et, de leur côté, les hôtes WWOOF ont donné beaucoup de temps pour transmettre leur expérience et leur savoir aux WWOOFeurs. Cela a ouvert la voie à un nouveau mode de vie qui a radicalement changé la vie de gens.

WWOOF dans le Monde

La liste de tous les sites WWOOF se trouve à l’adresse www.wwoof.net .